Fête de la Ribote

Tradition de la Ribote : Le Noël porte à porte des Antilles


C’est une tradition dont on entend peu parler. En effet, la Ribote souffre des effets du temps. Heureusement certaines associations ont décidé de perpétuer cette belle coutume des noëls antillais.

Le chaleureux accueil des habitants d’Outre-mer

Du 1er décembre au 24 décembre, en Martinique et en Guadeloupe, les Antillais et leurs proches se réunissent pour chanter ensemble et partager de bons petits plats aux saveurs des îles. Le principe de la Ribote est en quelques sortes un Chanté Nwel ambulant. Les habitants passent de maison en maison pour chanter et danser avec leurs familles, amis ou voisins. Il n’y a pas de programme, les visites sont impromptues. Instruments à la main ou juste a capella, chacun peut profiter d’un moment de partage et de joie de vivre. Le principe est pour les antillais de diffuser de l’amour au sein de leur quartier. 

Les vagabonds d’un soir se parent de leurs plus beaux habits de fête et préparent leurs cantiques pour fêter le réveillon avec tous. Quant aux hôtes de ces joyeux chanteurs, eux aussi mettent la main à la pâte. En effet, les habitants qui reçoivent chez eux la Ribote doivent cuisiner les plats traditionnels de Noël. Au menu : boudin, pâté, jambon à l’ananas et au sucre, … Des mets qu’ils servent et offrent à leurs invités. Une manière de les remercier de s’être déplacés pour fêter avec eux Nwel. À vous de choisir si vous préférez voguer de foyer en foyer et utiliser votre beau grain de voix ou si vous préférez mettre au service de tous vos talents culinaires.

Un Nwel de solidarité et de partage

La tradition de la Ribote, vous l’aurez compris, prône les valeurs de partage et de solidarité. Ces joyeuses retrouvailles sont d’autant plus importantes pour les personnes âgées qui attendent avec impatience l’arrivée des chorales itinérantes. Pour les retraités cela peut être la solution pour sortir de leur isolement. On comprend ô combien leurs plaisirs de s’enivrer de toute cette joie de vivre aux couleurs créoles.

En Outre-mer, des petits anges de Noël ont décidé d’entamer un marathon de Noël pour les héros du quotidien. Certaines associations, notamment à Fort-de-France, ont revisité cette coutume. La Ribote n’a pas pris le chemin des maisons mais est allée rendre visite aux travailleurs du réveillon. Des hôpitaux au poste de police, en passant par les pompiers, la Ribote a souhaité rendre hommage à ces femmes et ces hommes qui continuent leur travail pour assurer notre sécurité et notre santé. Une magnifique initiative, qui symbolise à merveille l’esprit de Noël. Grâce à cette Ribote, le personnel d’astreinte a pu profiter pour quelques minutes des chants et de plats antillais avant de retourner à leur travail essentiel pour la communauté.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *